Gender and Genre in Translation

Le genre des êtres et des textes en traduction

International Conference, McGill University
Colloque International, Université McGill

Date: April 27 – 28, 2017 –  27 – 28 avril 2017

 SUMMARY – AU SUJET DU COLLOQUE

Gendered genres represent a significant challenge for students of translation, translators in practice and translation analysts. At issue is the distinction between sex and gender, one being a biological fact and the other being a social construct.

Les genres genrés constituent une véritable gageure pour les étudiants en traduction, comme d’ailleurs pour les traducteurs en exercice et les traducteurs-analystes.

LOCATION

McGill University
688 Sherbrooke Street West, room 1041
Montreal, Quebec
H3A 3R1 Canada
Metro : McGill

LIEU

Université McGill
688, rue Sherbrooke Ouest, salle 1041
Montréal (Québec) 
H3A 3R1 Canada
Métro : McGill

 

 

 

 

 

 

 

SUBJECT

This is particularly interesting with respect to the translation of so-called sacred texts often written in patriarchal styles using standard male discourse patterns and frequently translated by rewriters of a different sex or different sexual orientation into a different language-culture. These texts have to be translated by professionals faced with both the linguistic and sociological challenges of producing equivalent texts in target language-cultures.

It is a well-known fact that the translation business is populated by an overwhelming majority of female translators. The industry also counts among its practitioners a significant number of individuals whose gender may not be defined as purely biological as is the case of members of the LGBT community. Hence, the ability to role play has an influence on the way in which transgendered or homosexual translators may approach texts authored by what they may intuitively or cognitively identify as the other.

Alterity in this case is a matter of both genre and gender. It may be argued that there are opposing language-cultures in this context: male-dominated language, feminist or feminine language and a multivariate LGBT language-culture.

SUJET

 Au cœur du débat, se situe la distinction faite entre sexe et genre, le premier étant une entité d’ordre biologique et le second un concept social. Cela revêt un intérêt tout particulier pour la traduction de textes dits sacrés, souvent rédigés dans des styles patriarcaux faisant appel à des modalités de discours masculins types, fréquemment traduits et reformulés par des adaptateurs, de sexe ou d’orientation autre, dans une langue- culture différente. Ces textes doivent être traduits par des spécialistes faisant face aux défis tant linguistiques que sociologiques qui jalonnent le parcours menant aux textes équivalents dans les langues- cultures cibles.

Nul ne l’ignore, le monde de la traduction est fait d’une très large majorité de femmes. L’industrie de la langue compte aussi dans ses rangs bien des praticiens et praticiennes dont le genre n’est pas forcément défini par les attributs biologiques, comme cela est le cas chez les membres de la communauté LGBT. Par conséquent, il se pourrait que la capacité de jouer le jeu influe sur la manière dont les langagiers transgenres ou transsexuels abordent les textes rédigés par des personnes ressenties comme autres, que ce sentiment soit intuitif ou cognitif.

Ici, l’altérité concerne les deux genres, celui des Êtres et celui des Lettres. Il se pourrait qu’il existe en pareil contexte des langues-cultures opposées : langage dominé par l’homme, langage propre à la femme ou aux féministes, langage LGBT aux multiples facettes et visages.

PROGRAM – PROGRAMME

View the PDF – Consultez la version PDF

CONFERENCE LANGUAGES – LANGUES DU COLLOQUE

English and French – français et anglais

SCIENTIFIC COMMITTEE – COMITÉ SCIENTIQUE

James Archibald, McGill University

Aron Arnold, Université Sorbonne Nouvelle

Michèle Bokobza Kahan, Tel-Aviv University

Fayza El Qasem, École Supérieure d’Interprètes et de Traducteurs, Université Sorbonne Nouvelle

Louise Langevin, Université Laval

Michael David Miller, McGill University

Anne Wagner, Université du Littoral Côte d’Opale

REGISTRATION – INSCRIPTION

Registration is mandatory for all participants and attendees. The following fees apply:

L’inscription est obligatoire pour tous les conférenciers et participants. Les tarifs suivants s’appliquent :

General Public – Tarif Public: $200 CAD
Students – Tarif Étudiant(e)s: $60 CAD
Certified Professionals and Professors – Tarif Langagiers professionnels et professeur(e)s: $115 CAD

Please register online – Pour remplir le formulaire d’inscription en ligne, cliquez ici

FOR MORE INFORMATION – POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS

Bryan Jim, Administrative Coordinator – adjoint administratif
bryan.jim@mcgill.ca
514-398-1484

PARTNERS – PARTENAIRES

 

      

STAY INFORMED!

CFTAU Ontario & Western Canada
3130 Bathurst Street, Suite, 214, Toronto, ON | M6A 2A1 | Phone: 416.787.9930
Email: toronto@cftau.ca

CFTAU Ottawa, Quebec and Atlantic Canada
6900 Boulevard Décarie, Suite 3480, Montreal, QC | H3X 2T8 | Phone: 514.344.3417
Email: montreal@cftau.ca

Terms and ConditionsPrivacy • © 2017 CFTAU